Derrière la création de « MINGEYE – Dans l’œil de l’artisan »

Le Projet Dorayaki, c’est un projet de recherche-action qui questionne le rôle social de l’artisan au Japon. Une des expressions tangibles du Projet Dorayaki sera l’exposition MINGEYE – Dans l’œil de l’artisan, accompagnée d’une conférence le 26 octobre 2019.

On m’a souvent demandé « Quel type d’artisanat ? » J’ai choisi des métiers de l’artisanat traditionnel, encore pratiqués à la main, en petites séries, selon les méthodes et les secrets transmis par les générations précédentes. C’est peut-être l’image la plus « romantique » (si vous me permettez ce chassé-croisé des époques et des cultures) de l’artisan, qui m’a séduite. Seul au milieu de la cour, répétant pendant quarante ans (souvent davantage) les mêmes gestes, inlassablement…

La plupart des artisans que j’ai rencontrés sont en effet dépositaires d’un savoir-faire ancestral. Je pense notamment à Ōtomo-san, artisan de pinceaux de calligraphie à Sendai. Il effectue ses gestes avec la précision des samouraïs, dont il dit être descendant. Même un œil avisé ne saurait déceler si le geste du mélange des poils du pinceau a été effectué seulement deux fois au lieu des trois requises. Une éthique personnelle et une rigueur respectueuse le mène à respecter le procédé qui lui a été enseigné et duquel il est aujourd’hui le seul juge et témoin.

(Mon premier contact avec la Fondation de Jumelage Rennes-Sendai s’est fait un peu par hasard, comme souvent au cours de ce Projet Dorayaki : une succession de rencontres et de recommandations. Je rencontre à Sendai l’énergique et cultivée Florence qui, outre ses activités d’enseignante, a aidé les reporters français par ses talents de traductrice lors de la catastrophe de 2011. C’est Florence qui me met sur la piste de Masami, de l’Association de Jumelage Rennes-Sendai. Un échange par email pendant quelques mois avec Masami, et soudain le projet surgit : ce sera une exposition de photographies et une conférence pour partager mes résultats de recherche, mes impressions et réflexions personnelles sur le Japon.)

Rendez-vous du 22 octobre 2019 au 2 novembre 2019 pour l’exposition à la Maison Internationale de Rennes. Conférence le samedi 26 octobre 2019 à 18h30, suivie d’un verre de l’amitié.

Avec le soutien de l’Association de Jumelage Rennes-Sendai, de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa et de la Maison Internationale de Rennes.

— Camille Ronceray
http://camilleronceray.com/

Hanami au Parc Botanique de Haute-Bretagne

Des membres de l'association s'installent sous un cerisier pour pique-niquer, au milieu d'autres visiteurs du parc.
Pique-nique sous les cerisiers

Les 13 et 14 avril dernier, le Parc Botanique de Haute-Bretagne organisait un événement tout le long du week-end à l’occasion du Hanami. Le Hanami est la coutume japonaise consistant à apprécier les fleurs, notamment les fleurs de cerisier, généralement en organisant des pique-niques au cours de la période de floraison. C’est tellement important pour les japonais que les prévisions météorologiques du printemps tiennent les Japonais au courant des périodes de floraison ville par ville.

Nous avons été conviés à cet événement par les propriétaires du parc après de premiers échanges l’année passée. Nous avons tenu tout le week-end un stand à l’extérieur, où nous avons pu profiter de la météo agréable et rencontrer pas mal de monde. Cela a été pour la plupart d’entre nous l’occasion de découvrir le parc, et nous n’avons clairement pas été déçus !

Continuer la lecture

Conférence « Voyage dans le nord du Japon »

Décorations à la gare de Shiogama

Kévin a eu l’occasion de passer deux semaines au Japon fin août-début septembre dernier. Il y a visité de nombreux lieux dans le nord du pays, notamment les villes de Niigata, Sendai et Sapporo. Il s’agissait de son second voyage au Japon.

Il a pu présenter son trajet et donner des conseils pour préparer un voyage au Japon aux visiteurs du salon Jap’n Trégor en février dernier. L’événement ayant eu lieu à Lannion, il était difficile pour les Rennais de pouvoir en profiter. Cette conférence est donc présentée cette fois-ci à Rennes, à la Maison Internationale de Rennes (7 quai Chateaubriand), le vendredi 26 avril, à partir de 18h30. Rendez-vous en salle Atlantique, au 2e étage.

Le nombre de places dans la salle étant limité, il est demandé aux personne souhaitant être présentes de s’inscrire au préalable à l’aide de ce formulaire. Cet événement est gratuit et ouvert à tous. La présentation durera 1 heure et sera suivie d’une collation.

Salon Jap’n Trégor 2019, dimanche 10 février à l’ENSSAT, Lannion

Affiche officielle de l’événement

Cette année encore, des étudiants de l’école d’ingénieur de Lannion (ENSSAT, Université de Rennes 1) organisent un salon sur le thème du Japon. À l’affiche cette année, « Mythes & Traditions ». Il y sera notamment question des festivals Setsubun et Kenkoku kinen no hi.

Un des messages envoyé à Sendai l’an passé

L’association Shimai Toshi Sendai répond cette année encore présent à l’invitation, et disposera d’un stand où elle pourra vous accueillir. Vous pourrez notamment y écrire des messages à destination des habitants de la ville de Sendai, qui y seront exposés début août à l’occasion du festival de Tanabata.

L’artiste Erwan Le Gal sera également présent sur notre stand pour présenter des cartes et des marque-pages illustrés par de jeunes artistes, sur le thème du Japon, dans le cadre du projet commun avec nous pour soutenir les enfants victimes de tsunami de Sendai (pour le projet de construction d’un espace jeu pour les enfants de la zone sinistrée par le tsunami).

Chateau de Hirosaki, préfecture d’Aomori, dans le nord du Japon

Nous présenterons aussi à 11h une conférence où Kévin, notre président, décrira son voyage au Japon effectué en août dernier. Il l’a amené à passer du temps au nord du Japon, dans la région du Tōhoku ainsi que sur l’île d’Hokkaidō. Il distillera tout le long du trajet des informations pratiques sur la préparation d’un voyage au Japon et son déroulement serein, même face à l’imprévu.

Site officiel de l’événement

Visite à Sendai

À l’occasion de mes vacances d’été, je me suis rendu en 2018 au Japon avec des amis. Ce voyage était pour certains d’entre nous notre deuxième séjour au Japon, le premier ayant eu lieu en 2012. Nous avions alors visité Kyoto, Osaka et Hiroshima. Pour 2018, nous avons décidé de prendre la direction nord à partir de Tokyo.

Cela nous a amené à planifier quelques jours sur Sendai et sa région. Étant investi au sein de l’association Shimai Toshi Sendai depuis un peu plus de 2 ans et étant devenu son président en juin dernier, cela me semblait un passage obligé. C’est donc avec le Shinkansen que nous arrivons sur place le 28 août 2018.

Shinkansen de la ligne Tohoku

Gare de Sendai

Malheureusement la météo sur place n’est pas des plus clémentes, avec un temps majoritairement pluvieux. Nous avons par conséquent bien profité sur le trajet vers notre auberge de jeunesse des rues piétonnes couvertes du centre-ville pour nous protéger.

Nous repartirons le 31 pour Aomori, sachant pertinemment que nous n’aurons sur une si courte durée pas le temps de voir tout ce que la région a à offrir. Continuer la lecture

Bonjour de Rennes ! レンヌからボンジュール!

A l’occasion du 50e anniversaire du Jumelage Rennes Sendai, l’association de Jumelage Shimai Toshi Sendai (Jumelage Rennes Sendai) publie une série d’articles sur des échanges entre Rennes et Sendai, des informations sur Sendai (en français pour les Rennais) et sur Rennes (en japonais pour les habitants de Sendai) !
Voici, le message de Mme Megumi NISHITSUKA, originaire de Sendai, habitante de Rennes. (texte en japonais)

レンヌ仙台姉妹都市締結50周年提携を記念して、レンヌ仙台姉妹都市協会ではレンヌと仙台の交流、レンヌの方々に向けた仙台情報(仏語)、仙台の方々に向けたレンヌ情報(日本語)を発信していきます!第一回目は仙台出身、レンヌ在住の西塚めぐみさんからのメッセージです。

Photo : Kenji HAMAGUCHI 写真提供:浜口謙司さん

Continuer la lecture

Echanges sportifs Rennes Sendai (Arts martiaux) : Association KUDO Rennes à Sendai !

Pendant les vacances de Pâques, Monsieur Fabrice Cario et les jeunes membres de l’association KUDO Rennes* se sont rendus à Sendai et dans la région de Tôhoku. Ils ont été accueillis par Kononenko Sensei, un grand champion de KUDO.

13055256_925174720915163_2313991129245077983_o

Kononenko sensei (au milieu), Fabrice (au milieu à gauche), et l’équipe de Rennes et Sendai

En plus des entrainements sportifs au Dojo à Sendai, ils ont visité la région : Le célèbre la baie de Matsushima, Ishinomaki, la colline surplombant Sendai ou se trouvait le château du célèbre samurai Date Masamune, etc…

Voici, le témoignage de Fabrice sur les échanges sportifs et le séjour de l’équipe de KUDO Rennes à Sendai !

Capture d’écran 2016-05-19 à 22.15.11

 

*Site de l’association Kudo Rennes :  kudorennes.net

 

 

 

Interview avec Fabrice

– Bonjour Fabrice. Merci pour votre présence. Tout d’abord, pourriez-vous parler un peu sur le « KUDO ? »

Le Kudo est un art martial japonais mêlant des techniques de boxe pieds-poings, de projections et soumissions au sol.kudo_1

Il est reconnaissable à son casque à bulle unique en son genre. C’est un sport de combat extrêmement complet. Très bien adapté aux enfants et aux femmes de par sa protection intégrale du visage       (photo de casque >>>)

 

– Pourquoi vous êtes allé à Sendai ?  Vous êtes allé tout seul

Je suis allé à Sendai pour y rencontrer une légende de notre art martial, Alexei Kononenko, russe originaire de Vladivostok, vivant depuis 21 ans à Sendai et membre de l’équipe nationale japonaise. Il a remporté 10 fois les Championnats du Japon. Je m’y suis rendu avec 2 membres de la section Ados de Kudo Rennes, qui sont accessoirement mes fils (rire) !

équipe de kudo rennes à sendai

(Equipe de Kudo Rennes à la colline surplombant Sendai ou se trouvait le château d’Aoba)

– Comment ça s’est passé le séjour à Sendai ?

Très bien dans le sens où nous avons été accueillis et guidés dans la région par Kononenko Sensei en personne.

– Avez-vous eu des échanges avec les habitants de Sendai ?

Absolument, des échanges culturels par la visite de la Région de Tohoku, sportifs par un entrainement au dojo régional et culinaires étant invités à gouter le meilleur restaurant de boeuf de Sendai.

– C’est la première fois que vous êtes allés à Sendai ?

Oui.

– Vous trouvez comment Sendai ?

Beaucoup plus calme que Tokyo et donc très agréable.

– Vous avez un peu de temps pour visiter sur la région de Sendai ? Si oui, où ?

Oui. Essentiel sur la côte. La Baie de Matsushima et Ishinomaki.

– Comme vous avez visité sur la côte de Sendai, Matsushima et Ishinomaki, pourriez-vous nous expliquer la situation actuelle de là-bas 5 ans après le tsunami ?

Pour ce qui est de la situation sur la côte, sincèrement, nous n’avons pas eu l’impression qu’une telle catastrophe a eu lieu il y a 5 ans. Il y a très peu de signe de la catastrophe, mis à part beaucoup de constructions en voirie. Sur la côte même, tout est si calme.

matsushima et sakura

(La Baie de Matsushima et des cerisiers en fleur !)

La partie entre Sendai et la côte est en pleine reconstruction mais beaucoup est déjà fait. Les routes sont toutes neuves et les bâtiments repoussent. Il faut noter que Alexei Kononenko Sensei a tout perdu (matériellement) pendant le Tsunami. Sa maison a été détruite. C’est un surfeur invétéré et il vit encore sur la côte de nouveau. (Kononenko Sensei est resté à Sendai et même près de la côte) Mais mis à part le fait qu’il ait perdu sa maison, il n’a pas plus parlé du Tsunami.

La baie de Matsushima

(La Baie de Matsushima)

Hello Kitty de Matsushima

(A Matsushima, il y a même Date Masamune en mascotte et Hello Kitty Matsuo Bashô !)

– Vous avez communiqué avec quelle langue en fait ?

Nous avons échangé en anglais. Il est trilingue.

– A propos de KUDO, est-ce qu’il y a des événements prévus à Sendai ?

Oui, Sendai est une grande ville pour notre discipline. Il y a au moment de la Golden week (fin avril-début mai) le « All Japan Kudo Tournament 2016 » (Championnat national du Japon) et le « Summer Camp » national est souvent organisé à Sendai et ses alentours.

– Y a t-il d’un projet d’échange entre KUDO Rennes et KUDO Sendai dans l’avenir ?

Oui, c’est en projet dans le cadre du « Kudo Rennes Camp » de 2017 (événement international annuel depuis 5 ans à Rennes) : Faire venir une délégation « Kudo Sendai ».

– Comme c’est formidable !!!

(Ex.  INFO sur Kudo Rennes Camp 2016)

 

– Quelle est votre impression de Sendai et votre suggestion pour les Rennais ?

Sendai nous a semblé paisible et aussi dépaysant qu’une mégapole comme Tokyo. 
Si je peux conseiller une petite chose aux rennais, c’est d’aller sur le bord de mer s’ils en ont l’occasion une fois à Sendai et d’absolument ramener des boites de gâteaux et goûter aux boissons servies glacées à base de Gundza (si je me souviens bien du terme..?…le fruit vert)

 

Zunda Mochi Edamame Rice Cake

Zunda Mochi Edamame Rice Cake : Photo/ Ville de Sendai, Service du tourisme

– Est ce que ce n’est pas Zunda* de la base des sojas verts ?

Oui, c’est « Zunda » pardon.

 

*« Zunda » : la pâte (purée) de la base d’édamame, haricots de soja encore verts bouillis et salés. Une des spécialités culinaires de Sendai.

 

 

 

 

-L’association de Jumelage Rennes Sendai continue toujours des actions pour Sendai comme collaboration pour soutenir des enfants de Sendai et l’envoi des messages d’amitié à Sendai. Pour terminer cette interview, pourriez-vous dire un message d’amitié aux habitants de Sendai ?

« À toute la région de Sendai et du Tohoku, gardez votre sourire et découvrez le Kudo dans votre région. Un art martial de gentlemen ! »

-Merci infiniment pour vos témoignages, informations et messages !
Je vous souhaite du fond du coeur la réalisation et la réussite du projet de « Kudo Rennes Cup 2017 » et de faire venir la délégation de Sendai à Rennes !

Merci infiniment !

 

Date Masamune

 

(Statue de Date Masamune, fondateur de Sendai)

 

Photos : par Association Kudo Rennes (M. Fabrice CARIO)

Association Kudo Rennes

Site : kudorennes.net

 

 

Interviewer : Masami

« JAPON, SENDAI, TSUNAMI… 2 ANS APRES » EXPOSITION DE DOCUMENTS DE SENDAI

« JAPON, SENDAI, TSUNAMI… 2 ANS APRES » Reconstruction et nouvelles perspectives

                                                                                                                                                                                                                (c) City of  Sendai

EXPOSITION DE DOCUMENTS DE SENDAI 

 

Maison Internationale de Rennes    Hall d’accueil 

7 quai Chateaubriand à Rennes

 Du 12 au 22 mars 2013  du mardi au jeudi de 14h à 18h30 et le vendredi de 14h à 18h

 Entrée libre

Flyer Expo Sendai

 

Exposition organisée par Association de Jumelage Rennes-Sendai

En partenariat avec la Ville de Rennes, la Maison Internationale de Rennes et la ville de Sendai

Origine des documents  : La ville de Sendai 

 

Sendai News (N°1)


Sakura ! Sendai reprend des couleurs et essaie de tourner la douloureuse page du 11 mars 2011. Cette année encore les principaux parcs du centre, Nishi-koen et Tsutsujigaoka-koen, ont vu leur affluence exploser, malgré des températures très fraîches pour la fin avril. Ils ont été assaillis par des hordes de salarymen et de photographes, dans un esprit toujours bon enfant et très civique, à en juger le taux de remplissage des bennes à ordures à l’entrée des parcs.

Le séisme et ses conséquences se sont à première vue éloignés, drainant même dans la capitale du Tohoku un flot de touristes d’un nouveau genre. ..

« Hisaichi wo meguru tour »

Les « tsunami-tours » consistent en effet à visiter les régions dévastées par le tsunami, à passer la nuit dans un hôtel de la côte, et à écouter les récits des habitants sur la vague dévastatrice et le choc sismique qui la précéda. Mais là où on pourrait craindre du voyeurisme, les populations y voient davantage un moyen de s’instruire, de faire du bénévolat pendant l’excursion, et de soutenir économiquement la région. Ainsi l’hôtel Minami San Riku Koyo affichait complet pendant la Golden Week, semaine de congés nationale. Pour autant le tourisme pendant cette période dorée est toujours en-deçà des années précédentes, et pour cause, les craintes de répliques et la proximité de Fukushima persistent. Deux exemples, l’archipel de Matsushima et le mausolée du seigneur fondateur de Sendai, Masamuné, ont attiré 30% de visiteurs en moins que lors d’une année type.

Les efforts restent donc à fournir pour Sendai et le Tohoku en général, mais le sentiment qui domine est la relève, et les chantiers sont nombreux : devraient sortir de terre dans les 2 années à venir plus de 600 habitations labellés « éco model town » pour accueillir les populations sinistrées relogées depuis dans des habitations provisoires. Comme on dit ici, Gambaré Sendai !

Gwenael LE YOUDEC, Sendai

Quelques photos de Sendaï


Beaucoup d’enfants ont perdu leur parents. Beaucoup d’écoles sont détruites
et ne peuvent pas donner de cours. Malgré cela, il y a des enfants qui
travaillent tout seuls dans le refuge.


Il y a beaucoup de réfugiés qui vivent dans la salle de gymnastique, écoles ou etc..


Sendai wakabayashiku (quartier wakabayashi). Les enfants cherchant de l’eau.


Les photos nous arrivent peu à peu.


Une jeune fille qui cherche des objets de son père défunt autour de la
maison détruite.

Une famille rangeant la maison ravagée par le tsunami.