Forum festif au parc Oberthür de Rennes

Dans le cadre de cet Été à Rennes, nous serons présents au Forum festif qui a lieu dimanche 5 septembre au parc Oberthür, de 14h30 à 18h30. Venez nous rencontrer et assister aux différents événements et activités organisées en partenariat avec la Ville de Rennes.

L’entrée du parc est gratuite, et une buvette sera présente sur place.

ATTENTION : Vous aurez besoin du pass sanitaire pour être autorisé à accéder au parc, et le port du masque y sera obligatoire.

Vous pourrez découvrir le spectacle Kamishibaï de Philippe Robert, qui fera au cours de l’après-midi deux représentation du récit « Date Masamune le Dragon Borgne ». Cette fresque historique vous permettra d’en apprendre plus sur la vie palpitante du fondateur de la ville de Sendai, et saura vous captiver à l’aide de superbe dessins. Rendez-vous au Kiosque, au sud du parc, à 15h30 et à 17h.

Venez nous rencontrer sur notre stand, nous pourrons vous présenter les activités du jumelage. Vous pourrez notamment découvrir l’ikebana, art floral japonais, avec notre partenaire Cépourtoi! Nous vous proposerons aussi du thé du Palais des Thés. Vous pourrez enfin vous procurer des marque-pages à l’effigie de Date Masamune.

À très vite !

Forum festif
Parc Oberthür, 82 rue de Paris, Rennes
Dimanche 5 septembre 2021
De 14h30 à 18h30

Après-midis ikebana au jardin chez « Papi Jean »

L’association de jumelage Rennes-Sendai (Japon) et Cépourtoi! organisent deux après-midis ikebana au jardin chez « Papi Jean ».

En plein cours d'ikebana
Crédit photo : Mélanie Leprêtre

Lundi 19 juillet, une douzaine de personnes ont participé à l’atelier d’ikebana organisé par notre association chez Papi Jean à Noyal-sur-Vilaine. La prochaine séance aura lieu mardi 24 août à partir de 14h.

Proposées aux élèves du cours d’ikebana, ces séances sont ouvertes à tous. L’été est l’occasion de pratiquer en plein air, de découvrir un beau jardin d’Ille-et-Vilaine et de faire connaître notre activité.

Papi Jean est une ferme d’animation proposant de l’accueil pédagogique et social, ainsi que des groupes d’entreprise dans le cadre de journée de valorisation des équipes. On peut aussi y acheter des légumes produits sur place.

Mais où se trouve Papi Jean ?

22 Les Malleries
35530 Noyal-sur-Vilaine

Tarif entrée à régler sur place : 5 € par adulte

Plus d’informations : http://www.facebook.com/papijean.unejourneealaferme

Programme de l’après-midi

Possibilité de pique-niquer, nous aurons des tables (et une grange pour s’abriter s’il pleut).

  • À 14h : courte balade découverte pour prélever quelques végétaux
  • De 14h30 à 16h30 : séance d’ikebana avec Béatrice de Cépourtoi!

Apportez vos outils si vous en avez (prêt possible sur place) : coupe ou vase, pique-fleurs, torchon propre, sécateur, bouteille d’eau… Après inscription, vous recevrez des indications plus précises par Béatrice.

Béatrice en plein cours d'ikebana
Crédit photo : Mélanie Leprêtre

Tarif : Ces séances estivales sont offertes par le jumelage Rennes-Sendai. L’idée est de faire découvrir l’ikebana et notre association. Parlez-en autour de vous, venez en famille ou entre amis !

Inscription et réservation

Tremblement de terre à Sendai samedi 20 mars 2021

Sendai 10 ans après…

Ce matin samedi 20 mars 2021, grand soleil à Rennes, c’est le premier jour du Printemps. Je téléphone à mes amis Masae et Koichi KIKUCHI, à Sendai au Japon, comme je le fais une fois par mois, pour prendre de leurs nouvelles. Je dois toujours les appeler vers 10h du matin : chez eux il est 18h. Comme ils ont 80 ans tous les deux, ils se couchent tôt ! D’ailleurs à Sendai à 18h, même le 20 mars, il fait nuit.

En ce moment, souvenirs souvenirs… Je repense beaucoup au Grand tremblement de terre du Tohoku, qui le 11 mars 2011 a causé la mort d’environ 18 000 personnes (surtout à cause du tsunami qui a suivi). J’aimerais écrire un article sur le site internet du Jumelage Rennes-Sendai.

Ce matin au téléphone, c’est Koichi, le mari, qui m’a répondu… Après les salutations d’usage (je m’entraîne à parler un Japonais de politesse qui le fait beaucoup rire), nous échangeons sur mon projet d’article… Notre conversation est un peu approximative, car je m’efforce de parler japonais, mais je capte le sens général de ses remarques, et nous arrivons à bien échanger. Koichi propose de me mettre en contact avec un responsable de la Mairie de Sendai, qui pourrait répondre à mes questions.

Tout à coup j’entends à l’autre bout du fil un bruit lointain, comme un camion qui passe dans la rue, et Koichi me dit : « Tremblement de terre ! ». Il quitte le téléphone pour aller se mettre à l’abri, mais la communication se poursuit et je reste au bout du fil, à trembler moi aussi…

Même à 10 000 km de distance, cette colère de la Terre est terrifiante. Quand on n’a que le bruit, pas l’image, on imagine le pire. J’entends les meubles qui bougent, les murs et le sol qui tremblent, les objets qui s’entrechoquent… c’est de plus en plus fort, comme si plusieurs camions étaient maintenant en train de traverser cette maison que je connais si bien. Tendue au bout du fil, je crois voir la scène, la maison qui n’en finit plus de bouger, mes amis en danger… Et c’est long…

Enfin le bruit diminue, j’entends maintenant les voix de Koichi et Masae, qui discutent entre eux de ce qui vient de se passer. J’entends Masae qui allume la télévision pour avoir des infos : c’était un tremblement de terre de magnitude 7,2 sur l’échelle de Richter. Koichi reprend le téléphone et me dit que tout va bien, rien de cassé chez eux, ils ne sont pas blessés. Ouf, je suis secouée et je cherche quoi dire… Je lui exprime maladroitement mes sentiments, mon inquiétude, ma peur… Puis nous enchaînons sur le printemps, les fleurs dans le jardin, l’espoir de nous revoir bientôt. Nous finissons la conversation sur les salutations d’usage, et je raccroche.

Mon premier réflexe a été d’informer ma famille de ce qui venait d’arriver, puis j’ai repensé à notre conversation avec Koichi. Ce matin, après les politesses d’usage, je lui avais demandé comment ils se sentaient Masae et lui, dans le contexte actuel : tremblements de terre, crise du COVID, et les soucis de santé liés à leur âge. Koichi me disait que c’était très dur pour eux… Mais qu’ils arrivaient à entretenir leur moral, en échangeant comme ici avec leurs amis par téléphone, et en feuilletant ensemble les innombrables albums de photos de tous ces voyages et bons moments passés. En plus, me disait-il en riant (il rit beaucoup) : revoir de vieilles photos, évoquer des souvenirs, çà prévient Alzheimer ! Son épouse Masae était chercheuse à l’université de Sendai. Avant de prendre sa retraite, il y a vingt ans, elle a travaillé sur la mise au point d’appareils de mesure permettant de détecter les premiers symptômes des maladies cérébrales liées à l’âge, comme Alzheimer. Elle m’avait fait visiter son laboratoire, à l’université du Tohoku à Sendai.

Maintenant il est 11 h, j’ai fini mon article et je regarde, par la fenêtre, une mésange qui sautille sur la branche d’un cerisier. Les bourgeons commencent tout juste à fleurir…

Si j’étais patiente, j’essayerais d’écrire un haïku : La terre a tremblé. Sur la branche du cerisier, un oiseau sautille…

— Hélène Tattevin, présidente du comité de jumelage Rennes-Sendai

Ikebana aux Jardins de Rocambole

L’association de jumelage Rennes Sendai (Japon) et Cépourtoi ! organisent un après-midi ikebana

aux Jardins de Rocambole
jeudi 9 juillet,

Proposée aux élèves du cours d’ikebana, cette séance est ouverte à tous. L’été est l’occasion de faire notre séance en plein air, de découvrir un beau jardin d’Ille-et-Vilaine et de faire connaître notre activité.

Bouquet réalisé le 15 juin au petit Blosneur

Mais où sont les Jardins de Rocambole ?

Près de Corps-Nuds, dans le sud de Rennes, à 20-30 min de voiture.
Tarif entrée à régler sur place : 7 euros par adulte.
Voir leur site : https://www.jardinsrocambole.fr/

Programme de l’après-midi

  • Départ possible de Rennes dès 12h30 (covoiturage départ Triangle, à organiser).
  • Apportez votre pique-nique, nous aurons des tables (et un préau pour s’abriter s’il pleut).
  • A 14h30 : séance d’Ikebana avec Béatrice de Cépourtoi ! Apportez vos outils si vous en avez (prêt possible sur place) : coupe ou vase, pique-fleurs, torchon propre, sécateur, bouteille d’eau… et vos végétaux : branches et fleurs que vous souhaitez mettre en scène. Les végétaux des Jardins de Rocambole sont préservés pour les visiteurs. Après votre inscription, vous recevrez des indications plus précises sur ce qu’il convient d’apporter, pour une séance découverte guidée par Béatrice.

Tarif : Cette séance estivale vous est offerte par le jumelage Rennes Sendai. L’idée est de faire découvrir l’Ikebana et notre association. Parlez-en autour de vous, venez en famille ou entre amis ! Important : il faut réserver avant le 4 juillet, en indiquant si vous êtes intéressé.e par le covoiturage.

Renseignements sur Facebook
Pour réserver : Merci d’envoyer un SMS au 06 77 07 61 14 ou un mail à jumelage.rensendai@laposte.net en mettant en copie cepourtoi.fleurs@orange.fr

Une autre séance sera organisée jeudi 28 août.

Stage d’ikebana à Chantepie

L’ikebana vous intéresse mais vous n’osez pas vous inscrire à nos cours, de peur que cela ne vous plaise pas ? Notre professeur, Béatrice Piot, organise samedi 23 novembre 2019 avec l’association Chant’flore un stage ikebana.

Ce stage a lieu à la maison des associations de Chantepie, de 14h à 17h. Après une démonstration de la part du professeur, vous pourrez réaliser deux compositions avec lesquelles vous repartirez en fin de stage.

La participation demandée s’élève à 35 €. Pour vous inscrire, merci de contacter directement Béatrice au 06 75 33 44 86.

Derrière la création de « MINGEYE – Dans l’œil de l’artisan »

Le Projet Dorayaki, c’est un projet de recherche-action qui questionne le rôle social de l’artisan au Japon. Une des expressions tangibles du Projet Dorayaki sera l’exposition MINGEYE – Dans l’œil de l’artisan, accompagnée d’une conférence le 26 octobre 2019.

On m’a souvent demandé « Quel type d’artisanat ? » J’ai choisi des métiers de l’artisanat traditionnel, encore pratiqués à la main, en petites séries, selon les méthodes et les secrets transmis par les générations précédentes. C’est peut-être l’image la plus « romantique » (si vous me permettez ce chassé-croisé des époques et des cultures) de l’artisan, qui m’a séduite. Seul au milieu de la cour, répétant pendant quarante ans (souvent davantage) les mêmes gestes, inlassablement…

La plupart des artisans que j’ai rencontrés sont en effet dépositaires d’un savoir-faire ancestral. Je pense notamment à Ōtomo-san, artisan de pinceaux de calligraphie à Sendai. Il effectue ses gestes avec la précision des samouraïs, dont il dit être descendant. Même un œil avisé ne saurait déceler si le geste du mélange des poils du pinceau a été effectué seulement deux fois au lieu des trois requises. Une éthique personnelle et une rigueur respectueuse le mène à respecter le procédé qui lui a été enseigné et duquel il est aujourd’hui le seul juge et témoin.

(Mon premier contact avec la Fondation de Jumelage Rennes-Sendai s’est fait un peu par hasard, comme souvent au cours de ce Projet Dorayaki : une succession de rencontres et de recommandations. Je rencontre à Sendai l’énergique et cultivée Florence qui, outre ses activités d’enseignante, a aidé les reporters français par ses talents de traductrice lors de la catastrophe de 2011. C’est Florence qui me met sur la piste de Masami, de l’Association de Jumelage Rennes-Sendai. Un échange par email pendant quelques mois avec Masami, et soudain le projet surgit : ce sera une exposition de photographies et une conférence pour partager mes résultats de recherche, mes impressions et réflexions personnelles sur le Japon.)

Rendez-vous du 22 octobre 2019 au 2 novembre 2019 pour l’exposition à la Maison Internationale de Rennes. Conférence le samedi 26 octobre 2019 à 18h30, suivie d’un verre de l’amitié.

Avec le soutien de l’Association de Jumelage Rennes-Sendai, de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa et de la Maison Internationale de Rennes.

— Camille Ronceray
http://camilleronceray.com/

Festival de Tanabata 2019 à Sendai

Le Festival de Tanabata est l’un des grands événements de l’année à Sendai. Pendant 3 jours de fête, du 6 au 8 août, les habitants de la ville mais aussi de très nombreux visiteurs ont pu profiter des animations et des nombreuses décorations mises en place pour l’occasion.

Tanabata est une fête populaire célébrée partout au Japon. Elle est liée à une légende où deux amants, la déesse Orihime (Vega) et le mortel Hikoboshi (Altaïr), se retrouvent séparés par une rivière infranchissable : la Voie Lactée. Devant leur détresse, les dieux leur accordèrent de pouvoir se voir un jour par an, la septième nuit du septième mois.

Le Festival de Tanabata de Sendai (仙台七夕まつり) est le plus célèbre au Japon. En trois jour, il a accueilli cette année plus de 2,2 millions de visiteurs. C’est aussi à cette occasion que sont exposés les messages d’amitié que nous récoltons en cours d’année aux événements auxquels nous participons.

Crédit photo : Comité des fêtes de Sendai Tanabata (仙台七夕まつり協賛会)

Nous remercions sincèrement tous ceux qui ont pris le temps de nous rencontrer et d’écrire un petit mot afin de garder vivant le lien qui existe entre nos deux villes, nos deux pays.

Atelier découverte ikebana et nouveau cours !

Suite au succès rencontré avec le cours d’ikebana (art floral japonais) lancé par l’association début 2019, nous avons décidé de mettre en place un second cours à partir de ce début d’année scolaire. La bonne nouvelle, c’est qu’il reste quelques places !

Des créations composées lors d’un de nos cours cet été (photo Hélène Tattevin)

Nous gardons pour ce nouveau cours un rythme similaire à ce qui est en place pour le premier : une rencontre de 2 heures, une fois par mois, pendant laquelle vous réaliserez une composition personnelle avec les conseils de notre professeur.

Les cours se tiendront cette fois le mardi soir, à partir de 18h, dans la salle Rabelais (rue de l’Alma, Rennes ; à proximité de l’arrêt de métro Jacques Cartier).

Un cours découverte, gratuit, a lieu ce mardi 24 septembre. C’est l’occasion idéale si vous hésitez pour pratiquer une première fois et échanger avec notre professeur. Prise de contact et inscriptions :

  • Par téléphone : 0675334486
  • Par courriel : jumelage.rensendai@laposte.net

Pour la participation au cours à l’année, la participation demandée est de 120€ + adhésion à l’association.

Hanami au Parc Botanique de Haute-Bretagne

Des membres de l'association s'installent sous un cerisier pour pique-niquer, au milieu d'autres visiteurs du parc.
Pique-nique sous les cerisiers

Les 13 et 14 avril dernier, le Parc Botanique de Haute-Bretagne organisait un événement tout le long du week-end à l’occasion du Hanami. Le Hanami est la coutume japonaise consistant à apprécier les fleurs, notamment les fleurs de cerisier, généralement en organisant des pique-niques au cours de la période de floraison. C’est tellement important pour les japonais que les prévisions météorologiques du printemps tiennent les Japonais au courant des périodes de floraison ville par ville.

Nous avons été conviés à cet événement par les propriétaires du parc après de premiers échanges l’année passée. Nous avons tenu tout le week-end un stand à l’extérieur, où nous avons pu profiter de la météo agréable et rencontrer pas mal de monde. Cela a été pour la plupart d’entre nous l’occasion de découvrir le parc, et nous n’avons clairement pas été déçus !

Continuer la lecture

Conférence « Voyage dans le nord du Japon »

Décorations à la gare de Shiogama

Kévin a eu l’occasion de passer deux semaines au Japon fin août-début septembre dernier. Il y a visité de nombreux lieux dans le nord du pays, notamment les villes de Niigata, Sendai et Sapporo. Il s’agissait de son second voyage au Japon.

Il a pu présenter son trajet et donner des conseils pour préparer un voyage au Japon aux visiteurs du salon Jap’n Trégor en février dernier. L’événement ayant eu lieu à Lannion, il était difficile pour les Rennais de pouvoir en profiter. Cette conférence est donc présentée cette fois-ci à Rennes, à la Maison Internationale de Rennes (7 quai Chateaubriand), le vendredi 26 avril, à partir de 18h30. Rendez-vous en salle Atlantique, au 2e étage.

Le nombre de places dans la salle étant limité, il est demandé aux personne souhaitant être présentes de s’inscrire au préalable à l’aide de ce formulaire. Cet événement est gratuit et ouvert à tous. La présentation durera 1 heure et sera suivie d’une collation.